image header decorrative

Kim Joly

Membre du Conseil

Née en 1982, Kim Joly est la maman d’un petit garçon sourd profond de 5 ans, Théo. Elle a découvert le monde multifacettes de la surdité avec l’arrivée de son fils. Premier enfant sourd d’une famille d’entendants, Théo évolue entre deux mondes : celui des entendants et celui des sourds. Dans leur famille, la communication est un savant mélange d’oral, de lecture labiale soutenue par la langue française parlée complétée (LPC) avec un soupçon de langue des signes française (LSF). Ce clan soudé et volontaire - famille proche et élargie - jongle entre les différents modes de communication pour offrir à Théo une enfance la plus naturelle qui soit.

« La LPC s’est invitée tout naturellement notre table : dans premier temps pour pouvoir transmettre notre langue à notre fils et par la suite pour lui permettre de développer son langage oral et faciliter son accès à la lecture et à l’écriture qui sont, à notre sens, essentiels pour favoriser son intégration. »

Kim Joly est actuellement formatrice d’adultes au sein d’une association active dans l’agriculture et le développement rural – AGRIDEA-. Elle accompagne des projets où l’agriculture de montagne tient une place prépondérante. Sa vocation prend racine dans son enfance passée en Afrique de l’Ouest où l’alimentation est au cœur des préoccupations. Chemin faisant, elle s’installe et fonde une famille en Suisse où elle s’engage auprès de différents organismes, dans un premier temps, actifs dans le commerce équitable avec le Cameroun puis dans le domaine de la surdité.

Curieuse, elle aime lire, découvrir et comprendre les autres cultures. Les sports de montagne (randonnée, escalade) occupent aussi une place importante dans sa vie.

En 2014, Kim Joly a rejoint le Conseil d’a capella pour y apporter le regard d’un parent d’enfant sourd bénéficiant des prestations offertes par la Fondation.